PCH Prestation de compensation du handicap



La prestation de compensation du handicap ou PCH est une aide financière distribuée par votre département. Cependant, afin de l’obtenir, vous devrez engager les démarches auprès de la Maison Départementale des Personnes Handicapées. C’est ce guichet unique en France qui accompagne et octroi les droits liés au handicap. D’où la confusion parfois sur l’appellation PCH MDPH. Voyons ensemble le dispositif proposé par les pouvoirs publics visant à renforcer l’égalité des chances. Mais surtout comment demander la prestation PCH ? Et quelles sont les critères d’obtention de l’aide personnalisée ?

pch prestation de compensation du handicap

La PCH pour répondre aux dépenses liées au handicap

Pour répondre au besoin divers et variés des personnes en situation de handicap dans leur quotidien, une allocation personnelle peut vous être octroyée. Il s’agit de la prestation de compensation du handicap. Cette dernière contrairement à l’AAH ou à l’AEEH n’est pas versée par l’organisme payeur (en général, la CAF). En effet, le paiement de la PCH est fait par le Fonds Départemental de Compensation FDC. Suite à une alimentation de plusieurs acteurs publics dont l’État français et votre conseil départemental.

A noter : la prestation de compensation du handicap ne peut financer une aide ménagère ou des frais de garde d’enfant. Elle répond à un cahier des charges strictes qui comprend les charges suivantes : surcoût lié au transport, aides humaine, technique et animalière. Mais aussi l’aménagement de votre véhicule, de votre maison et certaines autres charges exceptionnelles. Définie comme une aide complémentaire individualisée par la loi de 2005 sur le handicap, l’étude de votre situation est donc obligatoire.

Comment demander pour la première fois la prestation de compensation du handicap ?

Bon à savoir : C’est la commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées ou CDAPH qui prend la décision sur proposition de l’équipe pluridisciplinaire de la MDPH. Vous devrez donc dans un premier temps déposer un dossier MDPH en ligne ou à l’accueil départemental. Pour cela, il vous faut compléter le formulaire de demande MDPH de votre département, à savoir le Cerfa n° 15692.

Si vous souhaitez faire la démarche sur papier, voici le lien pour télécharger le dossier MDPH. Veuillez à renseigner toutes les parties du document sous peine que votre dossier ne soit pas traité. En particulier, prenez soin de bien décrire votre situation personnelle et les difficultés que vous rencontrez. Tout comme la seconde partie sur la Vie quotidienne avec vos besoins mais surtout vos attentes. Additionnellement, un certificat médical est à faire remplir par votre médecin traitant. La procédure est identique si vous optez pour une demande en ligne. Vous aurez simplement en amont à créer mon compte MDPH.

Pour obtenir une aide dans vos démarches, rapprochez-vous de l’assistance sociale de votre municipalité ou rendez-vous directement dans les bureaux de votre maison départementale des personnes handicapées.

Comment est évaluée ma demande à la MDPH ?

La distribution de l’aide financière fait suite à la proposition de l’équipe pluridisciplinaire de la MDPH. Cette dernière regarde votre situation personnelle et professionnelle, le cas échéant.

Dans certains cas, l’attribution de la prestation de compensation du handicap est conditionné à un autre droit. Par exemple, pour un enfant ou adulte de moins de 20 ans, la PCH n’est offerte que si l’enfant perçoit aussi l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé.

Néanmoins, les critères généraux restent les suivants :

  • avoir une résidence stable sur le territoire national
  • avoir un handicap sur une durée prévisible de plus d’un an
  • et rencontrer une « difficulté absolue » pour réaliser au moins une activité essentielle ou une « difficulté grave » pour réaliser au moins deux activités essentielles

Par « difficulté absolue », on entend une incapacité de réaliser une tâche. Tandis que « difficulté grave » renvoie à la notion d’importante difficulté à réaliser cette action.

Imaginons maintenant que la notification de décision est positive. Ce n’est pas fini pour vous ! Dans de nombreux cas, la MDPH ne communique pas la décision au département. C’est donc à vous de faire suivre l’accord de PCH au Pôle Solidarité de votre département afin de vous faire payer chaque mois.